Uluru ou la vie en rouge !

Sa terre rouge et son rocher emblématique, 3 jours dans le Red Center australien

C’est par avion que nous rejoignons le centre de l’Australie depuis Cairns. Notre but : visiter Uluru et son célèbre rocher rouge !

Se rendre à Uluru depuis Ayers Rock

Nous atterrissons à l’aéroport de Ayers Rock où nous avons loué une voiture. Le trajet de l’aéroport jusqu’à Yulara est très court, quelques minutes à peine.

Notre arrivée à Ayers Rock !
Où loger à Uluru (Yulara)

Une fois à Yulara nous comprenons enfin la qualification de « village touristique au milieu du dessert » à laquelle les guides/blogs font référence. Il s’agit en effet d’un village d’à peine plus de 900 habitants, perdu, au milieu de cette terre rouge emblématique qui donne son nom au Red Center. Vous aurez vite fait le tour de Yulara, puisque ce « village » n’est autre qu’une base/étape pour visiter la région. Vous y trouverez 4 hôtels, un supermarché et 2 ou 3 restaurants selon la période. En ce qui nous concerne nous avons choisi l’auberge Outback Pioneer et une chambre de 4 que nous avons finalement occupé à deux. Un conseil, les hôtels étant peu nombreux dans la région, mieux vaut prendre ses précautions et réserver à l’avance.

Des soirées en musique à l’Outback Pioneer.

Nous sommes resté trois jours à Yulara ce qui nous a semblé suffisant compte tenu de notre programme. Nous avions décidé de limiter notre visite au Parc National d’Uluru-Kata Tjuta par manque de temps. Cependant nous vous conseillons de pousser la visite jusqu’à Kings Canyon si votre itinéraire vous le permet. Sachez qu’en voiture il vous faudra 4h et qu’il vaut mieux ne pas conduire de nuit. Il est également possible de faire le trajet en avion.

Dans le parc national d’Uluru Kata Tjuta, deux sites attirent les touristes et comme son nom l’indique, l’un n’est autre qu’Uluru et le second Kata Tjuta. L’entrée dans le parc national pour un véhicule vous coutera 25 dollars par adulte et sera valable 3 jours. Il existe également des pass famille ou annuelle selon ce qui s’avère être le plus pratique pour vous.

Visiter Uluru

Il est évident qu’on ne pouvait voyager en Australie sans voir de nos propres yeux l’un des symboles du pays. Peu sont les personnes n’ayant jamais vu une photo du célèbre « rocher rouge ». Et bien maintenant nous pouvons le dire, nous aussi, nous l’avons vu !

Notre découverte du rocher rouge d’Uluru !

Pour en faire le tour prévoyez au minimum 3h, le tour complet fait une dizaine de kilomètres et si vous souhaitez prendre votre temps ça nous parait un minimum. Si vous êtes du genre plus rapide et que vous aimez courir, nous avons fait le tour une deuxième fois en courant le lendemain (et bien oui il faut bien garder la forme, même en voyage) et nous ne saurions que trop vous le conseillez. Le terrain est complètement plat et se prête à merveille à une petite course surtout le matin, dans l’après-midi la température monte vite.

Et 10km de footing aurtour du Rocher !

Enfin, avant votre départ, vous ne pouvez manquer le coucher de soleil sur Uluru. Vous trouverez des parkings à cet effet le long de la route qui mène à Uluru. Attention à ne pas vous tromper de côté du rocher, il y a un pour le lever et l’autre pour le coucher du soleil. Une fois le soleil à ras de l’horizon le spectacle commence. L’ombre cache la faune et seul le rocher se trouve dans la lumière du couchant, ce qui lui donne une couleur rouge-orangé très forte. Un conseil, passez au supermarché acheté de quoi prendre l’apéro pendant ce spectacle, il n’en sera que meilleure.

Le coucher de soleil sur Uluru, immanquable !
Visiter Kata Tjuta

Le second site du parc national est moins « connu » mais vaut néanmoins tout autant le détour. Il faut prévoir un peu plus de temps pour en faire le tour (4h), le terrain étant plus accidenté. Et encore au final vous n’aurez parcouru qu’un tiers du site. L’avantage de Kata Tjuta, c’est que pourrez-vous balader au milieu même de la formation rocheuse. Celle-ci est constituée d’une trentaine de dômes, dont le plus haut culmine à plus de 1000 mètres (mont Olga). Ce que nous avons beaucoup aimé c’est nous perdre dans ce paysage quasi lunaire. A chaque changement de direction la vue est complétement différente.

Kata Tjuta et ses 36 dômes

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 × 25 =