Labuan Bajo : du bato et des Komodos

Labuan Bajo, Kanawa Island, Padar Island et Komodo Island

Après avoir terminé notre visite de l’est de l’île de Java nous voilà sur l’île de Flores. Nous avons pris l’avion depuis l’aéroport de Denpasar (Bali) jusqu’à Labuan Bajo. N’étant resté que 4 jours sur place, nous n’avons vu qu’une petite partie de l’ile. Néanmoins ces 4 jours nous ont semblés suffisant pour visiter Labuan Bajo et ses alentours.

Se loger à Labuan Bajo

Concernant les hébergements à Labuan Bajo il est assez simple de trouver des hôtels par internet ou sur place. Il en existe plusieurs allant de l’auberge de jeunesse à plus luxueux. Attention toutefois que dans le centre l’offre d’hébergements n’est pas énorme. Comparativement à d’autres parties de l’Indonésie nettement plus touristique, Labuan Bajo est beaucoup plus calme. Nous vous conseillons de faire votre repérage à l’avance sur internet. Car si en période creuse nous n’avons eu aucun mal à trouver, c’est une autre histoire en pleine saison ! En ce qui nous concerne après 3 jours de marche dans les volcans nous avions besoin d’un bon lit. Nous avons donc opté pour une petite cabane de rêve sur les hauteurs de la ville ! Si vous optez pour un logement en ville, sachez qu’à 4h du matin le réveil est violent !

Notre conseil avant de partir, un bon guide type lonely planet et une life straw pour boire l’eau du robinet !

Visiter Labuan Bajo

Concernant la ville de Labuan Bajo en elle-même, il n’y a pas grand-chose à signaler. C’est une ville portuaire, avec son lot de commerces et de restaurants. Nous n’avons pas trouvé un grand charme à cet endroit qui est, il faut le dire, assez sale par endroit. Cependant les habitants y sont très accueillants. Toujours un sourire, un « bonjour » ou « comment ça va » de la part des adultes mais surtout des enfants. Des enfants qui sont d’ailleurs très curieux et pas timide pour un sou. Nous avons beaucoup marché dans la ville et malgré des rues non éclairées nous nous sommes toujours sentis en sécurité

Labuan Bajo au coucher du soleil

Que faire à Labuan Bajo ?

Visiter Kanawa Island

Alors que nous souhaitions profiter d’une journée de calme et de repos nous avons appris l’existance d’une petite île sympa à 45 minutes de bateau. Il n’en fallait pas plus, nous voilà parti à la recherche d’un moyen de transport pour nous rendre sur cette ile. Cela n’a pas été simple car nous étions en saison creuse. Aucune agence n’offrait la possibilité de se rendre uniquement une journée sur l’île. On nous offrait un package d’une journée comprenant une heure sur l’ile mais ce n’est pas ce que nous voulions. Après de longues minutes à négocier avec des pécheurs sur le port, c’est finalement par le biais d’une agence que nous trouvons une personne qui accepte de nous louer son bateau à la journée. Nous voilà en route pour Kanawa Island.

Attention sur place il n’y a … rien, enfin si, il y a un bar (il existe aussi un hôtel mais qui se trouve à l’opposer de l’île). Nous en étions conscients, nous voulions juste un endroit paradisiaque pour nous reposer une journée et nous l’avons eu ! Une mer turquoise, personne à l’horizon sur la plage, quelques bateaux avec une dizaine de touristes et c’est tout !

Kanawa Island, parfait pour se reposer !

Se rendre à Padar island (Pulau Padar)

Comme expliqué ci-dessus, il y a un paquet d’agences à Labuan Bajo qui se feront un plaisir de vous organiser vos journées. Attention toutefois à ne pas vouloir négocier les prix trop à la baisse. Nous en avons fait les frais et vous risquer surtout de voir la qualité des services drastiquement diminuée ! Je pense que nous avons hérité du bateau le plus lent de la ville ! Tellement lent, qu’il a fallu négocier avec son propriétaire pour qu’il s’en tienne à l’itinéraire prévu avec l’agence. Ce que nous n’avons finalement pas reussi à obtenir. Avec beaucoup de tristesse nous avons loupé Pink Beach.  Alors un conseil, visitez plusieurs agences avant de faire votre choix.

Il fait très chaud à Labuan Bajo et ses environs, n’oubliez pas de vous munir d’une bouteille isotherme pour garder vos boissons au frais !

L’itinéraire que nous avons choisi nous a conduit en premier lieu vers Padar Island. Cette île est célèbre pour son point de vue. En effet, une fois au sommet de l’ile la vue est incroyable avec de part et d’autre de l’île une mer turquoise. Cette ile est fréquentée par bon nombre de touristes, il y avait donc un peu de monde à notre arrivé. Cela dit, lors de la courte ascension vers le sommet nous nous sommes très vite retrouvés presque seul.

Au sommet de Padar Island, la vue est magnifique !

Cet endroit semble également très plébiscité par les plongeurs. A noter qu’à notre arrivé nous sommes passé devant une tente ou il semblerait qu’il y ait une sorte de taxe à payer pour plonger.

Visiter Komodo Island (Pulau Komodo) et observer les dragons de Komodo

Après Padar Islands direction Komodo Island pour rencontrer le si célèbre dragon. A notre arrivé sur l’île nous devons prendre un guide et choisir le parcours que nous voulons effectuer. Une fois le guide et les taxes payés nous sommes partis en quête de la bête. Notre balade à durée 1h30 et sous cette chaleur et à midi c’était suffisant. Nous y avons vu différents animaux dont des macaques, des buffles et bien sur le dragon de Komodo. Le buffle servant de repas aux dragons de Komodo comme vous pouvez le constater sur la photo.

Un Komodo en plein repas !

Pour la petite histoire, le Komodo mord le buffle et peut attendre jusqu’a un mois que le buffle meurt de l’infection causé par la morsure. L’infection provient des milliers de bactéries que contient la salive du Komodo. Le buffle constitue un repas pour plusieurs Komodo et pour plusieurs jours. Le Komodo se nourri d’un peu prêt tout ce qu’il peut trouver sur l’île.

Komodo Island c’est super mais…

Nous avons apprécié nous balader au travers des Komodo. Nous avons rencontré des groupes allant parfois jusqu’à 5 bestiaux. Tous étaient très calme en raison de la chaleur, selon le guide, de plus, beaucoup avaient le ventre plein.

Toutefois, il y a des petites choses qui viennent un peu noircir le tableau. D’abord le guide qui nous promet de nous emmener dans des coins magnifiques mais… cela à un prix bien sûr. Ensuite il nous soutient que c’est impossible de voir un Komodo se nourrir, c’est très rare, car ils se nourrissent une fois par mois. Bien entendu que voit-on ce jour-là… Une carcasse vieille de plusieurs jours qu’il n’avait jamais vue. Il l’a découverte rien qu’à l’odeur, avec nous, et en prime un Komodo est sur les lieux… Tout ça, dans l’unique espoir d’un pourboire bien entendu mais orchestré de façon bien maladroite. Et pour la première fois en Indonésie nous ressentons cette impression bien connue du voyageur…d’être une pompe à fric. Cette petite mésaventure nous laisse un petit arrière-goût amer. Cependant découvrir les dragons et l’ile reste une expérience à faire !


Labuan Bajo


Padar Island (Pulau Padar)


Komodo Island (Pulau Komodo)

 

N’oubliez pas de vous munir d’un sac a dos de qualité pour vos voyages. Deuter est une marque qui fait l’unanimité pour sa qualité. Enfin un bon appareil photo est utile pour ramener vos plus beaux souvenirs avec vous et Nikon reste pour nous le top !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
8 − 6 =