Fraser Island : C’est complétement dingo

Une journée ce n'est pas assez !

Si comme nous vous effectuez un road trip le long de la côte est australienne, vous ne pouvez pas passer à côté de Fraser Island ! Alors suivez les guides, nous vous donnons tous nos conseils pour visiter Fraser Island.

Nous avons fait le choix de nous arrêter dans un camping à Hervey Bay, cette ville étant très proche du point de départ pour le ferry allant jusqu’à Fraser Island elle nous semblait être le point de chute tout indiqué. Il existe différentes excursions pour Fraser Island allant d’une à trois journées. Nous avons opté pour une journée mais si c’était à refaire nous accorderions davantage de temps à la visite de cette ile qui vaut vraiment le détour.

Se rendre à Fraser Island

C’est à River Head que nous avons pris le ferry en direction de Fraser Island. Une fois arrivé sur l’île vous êtes entre les mains de votre guide et ce n’est pas peu dire… Dès l’embarquement à bord de l’un de ces bus géants aux pneus disproportionnés vous comprenez très vite que rouler dans la jungle de Fraser Island requiert un pilotage sans faille. Autant vous dire tout de suite que ces trajets vous en aurez pour relier la majorité des différents lieux à visiter sur l’ile. En ce qui nous concerne, nous avons pris cette expérience dans la peau d’un vibromasseur réglé sur force 8 avec philosophie et sourire aux lèvres.

Attention ça va secouer

Durant ce premier transfert en bus, nous avons été briefé sur l’habitant le plus emblématique de l’île, le dingo ! Petit chien sauvage, il est très friand de ce que pourrez amener avec vous dans votre sac à dos et ne semble pas vraiment effrayé par l’humain. Nous retiendrons des conseils qu’il ne faut pas nourrir le dingo, rester en groupe, ne pas leur tourner le dos, laisser votre nourriture dans les endroits prévus à cet effet (petite cage en fer) et ne manger qu’uniquement dans les lieux indiqués. Pour notre part nous n’avons pas été confronté aux dingos… Dommage nous n’attendions que ça !

Dingo, où es tu ?
Visiter Fraser Island, que faire et que voir ?

Au-delà de ces trajets fort amusants, l’ile regorge de lieux à explorer, chacun méritant le détour. Pour notre part nous avons eu l’occasion de commencer notre tour de l’ile par l’impressionnante et immense plage de Fraser Island. La plage s’étend sur plus de 120 kilomètres, rien que ça… D’où son nom « Seventy-Five Mile Beach ». Aussi lisse qu’une autoroute elle permet à de petits avions de se poser afin d’offrir aux touristes, moyennant finance, une vue aérienne de l’île. Cette plage sert également de voie rapide pour traverser une bonne partie de l’ile en roulant bien plus rapidement et confortablement que dans la jungle. Nous avons eu la chance d’y voir un serpent impressionnant de la famille des pythons (carpet python).

75 miles beach, c’est looooong

Second arrêt direction le Lac McKenzie. Ce lac se situant au milieu et au « sommet » de l’ile est un petit coin de paradis où il vous sera possible de vous baigner dans une eau cristalline. La « plage » de sable blanc et la forêt qui entoure le lac en font un endroit magique à ne pas manquer.

Plus tôt sympa la piscine…

Eli Creek fut notre troisième arrêt. Cette crique est la plus grande de Fraser Island. Un petit ponton serpente le long de la rivière d’eau douce qui vient se déverser dans l’océan. N’oubliez pas votre maillot car se baigner et se laisser flotter le long de cette rivière est un incontournable sur l’île !

Eli Creek, je veux la même dans mon jardin !

Un petit arrêt sur l’épave emblématique de Fraser Island, le Maheno. Ce bateau s’est échoué en 1935 est devenu au fil du temps, un des sites le plus connu et photographié de l’île. Le temps et la rouille ont fait leur œuvre ce qui donne à l’épave une couleur orange intéressante.

Il va flotter moins bien maintenant…

Enfin dernier arrêt, la forêt tropicale de l’ile où vous pourrez découvrir, à l’aide de votre guide, la richissime flore de l’île.

Ceci est une…Oui enfin vous demanderez à votre guide

En conclusion nous vous conseillons de visiter Fraser Island et, si votre itinéraire le permet, de vous y attarder au moins deux jours afin de pouvoir pousser la visite jusqu’aux fameuses piscines naturelles le long de la côte (champagne pools) ainsi que le lac Wabby.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
1 + 4 =